mardi 26 mars 2013

Le temps des semis



Des semis sans excès
Je commençais à douter. Après avoir hérité d'un jardin délaissé, je réfléchissais devant son état presque naturel. M'y mettre ou battre en retrait, ainsi en moi montait un brin d'incertitude. En 2012, un nouveau jardinet m’est offert, d'ensoleillement supérieur à celui que je cultivais depuis 2009. Un commentaire est venu de ma voisine Sandy, à savoir que le nouveau morceau de terrain sous lequel j'avais les pieds était enfoncé et inondé automne comme hiver. J'ai opiné du chef et j'ai poursuivi, mu par la volonté de rendre ce petit terrain inhospitalier, un peu moins hostile au jardinage. Une fois purgé des éléments indésirables,  retourné  le sol de mon futur potager présentait l’apparence de sable fin. Ce qui allait à l'encontre de son affirmation, car un sol sablonneux se draine bien.  Le temps allait confirmer ou infirmer ses dires.
J'ai été infesté par une pluie de semences de chou frisé. Vous connaissez ces têtes jaunes qui finissent par  jaunir un jardin et s'approprier les ressources du sol. En plus, il devient si coriace et têtu avec l’âge. Même arraché, ces plants finissent par reprendre vigueur. Pour régler le sort de ces semis spontanés, j'ai choisi de couvrir ceux-ci d'épais morceaux de carton. Ainsi, privées de source lumineuse, ces centaines de semis de Kale ont finalement péri. Comme certains d’entre nous l’ignorent, ce chou frisé vivace au fil des ans peut atteindre 2 à 3 m de hauteur et devenir un compagnon  protecteur bâton de pèlerin.


Vert basilic

Un peu de jeûne, mais beaucoup de pesto plus tard. Un projet de semis soulève votre enthousiasme. Cette fois je vous propose d'être adroit. Débuter avec des semences minuscules, celles du basilic que vous aurez qu'à déposer à la surface du sol et  recouvrir légèrement. Tâche délicate, car cette graine rivalise en petitesse avec celles du thym. Ça vaut l'essai puisqu'à la fin mai cette herbe douée d'une odeur prononcée devrait commencer à vous fournir en herbe fraîche. Le basilic croît bien à l'ombre tandis qu’un excès de soleil le fait fleurir au détriment du feuillage.





Rouge cerise

Si votre intérêt persiste, passer au semis suivant : celui de la tomate en jardinière. Comme vous savez, sa semence est de taille moyenne et facile à manipuler. Une plantule de tomate est fragile à ses débuts, mais gagne vite en vigueur. La tomate Tiny Tim présente un plant compact qui donnera des grappes de petits fruits (1'' de dia.) savoureux de couleur rouge écarlate. À la transplantation, assurez-vous de passer à un pot ou panier pour jardinière de dimension suffisante soit 18'' ou 45cm de dia. Ne cultiver que trois pieds de tomates par contenant. Le sol doit être de qualité, le panier solide et la fertilisation à point, sans compter l'apport en eau nécessaire aux fruits.
Pour conclure, faire usage d’inoculant pour obtenir un rendement supérieur avec les pois, les haricots, les mange-tout. Bactéries (le Rhizobium) fixatrices d’azote, vous pouvez vous en procurer chez Borden & Mercantile, en sachet. Un produit des Semences McKenzie.
Bonne chance et bonne saison!
Normand Hébert




Aucun commentaire:

Publier un commentaire