vendredi 7 octobre 2011

Octobre 2011

Qu’est-ce qu’on mange!
Pour le moins que l’on puisse dire, la route est sinueuse, mais elle nous même après quelques virages et deux montées, à Sooke Harbour House. Voici le pacifique, voilà le jardin et son auberge mytique. Mais avant, j’ai pu observer, passé les serres artisanales; des porcs affairés à se nourrir, des agneaux libres dans un enclos. De quoi se régaler, bonne table oblige, lorsque vous naviguez sur les mers de la gastronomie mondiale. Nous sommes portés à croire que tout passe par le congélateur ou le réfrigérateur. Mais pas toujours surtout lorsqu’il est question des fines herbes, de petits fruits et de quelques légumes. Des plantes m’ont épaté par ce qu’elles ont de secret, culinaire ou aromatique. Voici quelques notes d’un jardin maritime.

Chrysanthemun coronarium



Appelé également chrysanthème à couronne ou Shungiku cette plante est cultivée au potager pour ses feuilles effilées et ses fleurs jaunes comestibles, mais aussi au jardin d’ornement, parce que c’est une intéressante annuelle florifère et idéale pour les bouquets. Ce chrysanthème est souvent présenté comme un légume exclusivement asiatique. Elle se cultive bien dans un endroit modérément ensoleillé et humide pour que ces jeunes feuilles comestibles demeurent tendres. Dans la cuisine asiatique, les fleurs s’utilisent fraîches ou séchées.


Begonia tuberhybrida

Hé oui! Ce bégonia tubéreux possède une partie florale tout à fait comestible. Sa fleur, en plus d’être croquante, est légèrement acidulée et s’incorpore très bien aux salades de fruits, de légumes, notamment de concombre. Le bégonia tubéreux peut atteindre une taille gigantesque dans des conditions optimales de culture. Son corme (bulbe compact) est sensible à la pourriture et au gel. Ainsi, conservé à l’intérieur et mis au repos hivernal, il réapparaîtra au printemps. Plante d’ombre et de soleil, il ne livre pas son plein potentiel dans un endroit exposé au vent.


Salvia dorisiana





Grande plante au feuillage duveteux, celle-ci est originaire du Honduras et fait partie de la famille des sauges. Tout à fait hors du commun, cette espèce mérite un essai en pot ou direct au jardin. Son feuillage aromatique libère un parfum à senteur de fruits exotiques. Cette sauge peut atteindre une hauteur de 100 à 130cm, portée d’une sommité florale rose-magenta. Ajouté au potage ou à un plat cuisiné, vous obtiendrez une touche à saveur tropicale inusitée.

Fuchsia magellanica



Ça, ce fut une surprise. Cette plante possède plusieurs qualités ornementales, dont des fleurs tubulaires, un feuillage d’un rouge sombre, un fruit décoratif et un port arbustif. La baie de fuchsia magellanica se consomme à pleine maturité, quand elle est noire. On la dit très peu acidulée. Ce fruit se marie très bien avec les petites fraises des bois, quelles soient blanches (oui, il y en a des blanches chez l’aubergiste) ou rouges.





Un grand merci à Biron, maître jardinier de l’endroit. Et pour ceux qui le désirent, une visite guidée des lieux est toujours possible en saison. Bon voyage et bon appétit!

Normand Hébert
http://louisjardin13.blogspot.com/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire