lundi 3 septembre 2018

Tercet et Tulipa



Après quelques décennies à regarder passer des Haïkus dans tous les sens, en voici trois tirés du lointain passé culturel japonais. Pour une philosophie de l’instant : des tercets ou poèmes brefs.
À ceux-ci, j’en ai « construit » trois, très contemporain du XXe et du XXIe siècle.
Les trois premiers, du moins, auraient pu ou du être présentés pendant le Festival francophone des 50+, de 2018 à Esquimalt. Alors, partie remise.



Par moments les nuages
à ceux-là donnent répit
qui contemplent la lune
                                                Bashô


Roses jaunes!
Mais d’abord à vous l’honneur
grenouille qui plongez
                                                 Issa



Messieurs les marchands
ce chapeau je vous le vends
ce chapeau de neige
                                                Bashô




Frênes de grève abattus
une lourde barge tirée
en eau profonde
                                               LNH


Tulipes invisibles
une saison froide
avant le spectacle
                                               LNH 
                                              
                                             

Coassement sincère
des grenouilles traversent
une route du Nord
                                              LNH
                                           





Septembre 2018, préparatifs pour le printemps 2019. Une adresse pour des bulbes en quantité illimitée. Fournisseur en ligne basé à Langley, C.- B.
Acheter de préférence des bulbes botaniques. Surtout si vous les cultivez en contenant. Ils sont rustiques, capables de refleurir (avec des soins élémentaires) et saluer le printemps.



 Résultats de recherche d'images pour « tulipa clusiana george thomas »
Tulipa clusiana

Capture en ligne: George Thomas



dimanche 29 juillet 2018

Réverbère072018

ÉCRIS D'UN PEU PARTOUT

Il y a aujourd'hui, le vingt et un. Il y a le départ de la saison chaude et le weekend de la Saint-Jean. Vous me suivez? L'été, comme dans passé composé, décomposé et recomposé.  C'est si lent l'attente et si long le passé. Un gros nuage bleu. il a visité, il y a deux saisons passées, la poisse du croissant Joan. Y est-elle toujours? Elle lui remonte en mémoire. Pourtant, gentille comme forte.

Tout là-haut,  situé à mi-sommet environ, le château imprononçable. À un bout, il y a la rue Fort, sa station d'essence et à l'autre,  l'avenue Rockland, où droit devant se trouve la maison du lieutenant-gouverneur de la province de C.-B.
C'est là qu'il cueille des feuilles de laurier. Il en rapporte toujours un peu trop. Qu'importe!  Pourvu qu'elles finissent par sécher et dans la soupière. Quand on pense que ce produit durable nous arrive de l'étranger. Une simple petite feuille parfumée. Eh oui, il en a vu dont la provenance se lisait: Israël, Chine. Avoir le sens des affaires et des épices. Nous, ce sont les métaux que nous courrons.
Rebelote, le KUMQUAT.

Oui le Kumquat nagami Fortunella Marganta. Un citrus, un agrume venu d'Asie, il y a bien longtemps. Aujourd'hui,  il est cultivé quelque part en Floride et expédié partout en Amérique du Nord. C'est le plus petit des agrumes et; son fruit succulent, de forme ovoïde.  Je vous parle de ce citrus du fait que je viens d'en acheter un. Il est déposé sur un porte-greffe commun, un  citrus plus rustique que lui. Mon plant acheté à la pépinière Le Coteau porterait des fruits s' il était plus avancé.

Patience, et pour l'intant, je lui donne toute la chaleur que Victoria peut offrir. Et de l'engrais car il en demande comme un arbre à fruits ronds. Parfois, on entend que la culture des oranges et d'autres fruits du genre se peut dans l'île de Vancouver. Le temps presse, vous ne trouvez pas?
En attendant, nous mangeons des cerises de la vallée fertile d'Okanagan. Et dégustons le vin capiteux de sa région.
À souhait!

Image
Kumquat nagami